topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28 avril 2011

PROMOTION ET COMMERCIALISATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX DE BASE


RURAL PERFECT est une entreprise en création qui a pour but principal la mise en place d’un système d’approvisionnement dynamique et de commercialisation ordonnée des produits alimentaires locaux de base dans les villes de Côte d’Ivoire.
Nous conditionnons et vendons des produits alimentaires secs pour les restaurants, les familles, et les particuliers partout en Côte d’Ivoire.

NOS PRODUITS

Tous nos produits sont conditionnés en respectant rigoureusement les normes sanitaires.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

22 avril 2011

JOYEUSES PAQUES A TOUS !

JOYEUSES PAQUES !

PAQUES.jpg


INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

17:44 Écrit par innovationcotedivoire dans 2012 Idées pour entreprendre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

15 avril 2011

MILIEU RURAL QUELLES OPPORTUNITES POUR LES ENTREPRENEURS ?

imagesCATF32TS.jpg1. Du système de troc à l’économie de marché

Il y a bien longtemps, les populations vivaient en circuit fermé, produisant et consommant ce qu’elles produisaient. Elles se procuraient les biens qu’elles ne produisaient pas en utilisant le système de troc : on échangeait un poulet contre du sel, des céréales contre du lait… c’était l’économie en autarcie.
Aujourd’hui, même en milieu rural, dans nos campagnes, c’est l’aire de la division du travail et des échanges : chacun vend à l’autres ce qu’il a produit et achète à d’autres ce qu’il consomme. Les fonctions de production et de consommation sont séparées, mais sous-tendues par une fonction de distribution et de commercialisation. Toutes les activités et les circuits économiques ont une valeur monétaire.
Face à cette situation, quelles sont les opportunités que peuvent saisir les entrepreneurs ?
La question vise à faire réfléchir l’entrepreneur sur la panoplie des multiples activités créatrices de revenues en milieu rural. Bien entendu elles ne sont pas toutes possibles dans une zone donnée, dans milieu donné.
Par exemple :

- On ne peut entreprendre l’élevage de porc dans un milieu majoritairement islamique.

- On ne peut pratiquer la culture maraîchère dans une région où il n’y a pas d’eau.

2. Les activités économiques rurales génératrice de revenues

 Les activités de production agricole : production végétale (céréales, cultures de rentes, maraîchage) élevage (gros et petit bétail, aviculture, lapins, porcins) apiculture, pisciculture, etc.…

 Les activités de transformation : mouture (moulin, moulinettes…) décorticage, conserverie (froid et séchage, jus, confitures), panification, équipement de transformation…

 Les activités para-agricoles et non agricoles : fabrication de matériels agricoles, constructions rurales, atelier de menuiserie bois et métaux, maçonnerie, mécano-soudure, réparations d’engins, etc.…

 Les activités artisanales : tissage, teinture, vannerie, broderie, cordonnerie, couture.

 Les activités commerciales : vente de produits de première nécessité (sel, sucre, lait, allumettes, savon…), achat et vente de produits agricoles et artisanaux, vente d’intrants divers, achat et vente de matériels et d’équipements agricoles et para-agricoles, boutiques et banques de céréales, pharmacies villageoises, import-export, etc.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

16:19 Écrit par innovationcotedivoire dans Opportunités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

CONVERSATIONS SUR LE WEB : UNE LIGNE DIRECT AVEC LES MARCHES

web[1].png1. l’essor des communautés virtuelles

On ne se parlait plus. L’essor de communautés virtuelles comme Facebook, Twitter ou Viadeo a remis la conversation au cœur de nos relations sociales et lui a ouvert de nouveaux horizons.
Tim berners-lee, l’un des pères fondateurs du web, a probablement aujourd’hui réalisé son rêve d’un monde doux et communautaire.
Mais que signifient réellement ces centaines, voire ces milliers d’« amis » revendiqués sur Facebook ou le nombre de contacts confère une certaine notoriété à ceux qui affichent des scores élevés.

2. Quelques chiffres pour mieux comprendre

o En décembre 2008, 69,4% des internautes français fréquentent des sites communautaires et des blogs ;
o En mars 2009, Facebook est le mot-clé le plus saisi en France sur les moteurs de recherche avec 38,3 millions de requêtes.
Ces chiffres ne sont que la manifestation d’un phénomène plus profond : les marchés sont devenus des conversations.
Ce concept, lancé depuis dix ans déjà, repose sur l’idée selon laquelle les nouvelles technologies, et en particulier Internet, permettent d’inventer de nouveaux moyens de partager la connaissance rapidement.
Certaines entreprises, comme Coca-Cola et Procter, ont développé des techniques pour y répondre.

3. Il faut être présent là où les gens se trouvent

Si aujourd’hui certaines entreprises ont atteint 90% de notoriété, c’est par ce que les consommateurs en parlent : « As-tu goûté ce nouveau produit ? Qu’en penses-tu ? ».
Les marques ont la capacité de provoquer des conversations qui vont ensuite se prolonger sans elles entre consommateurs. L’enjeu est donc de réussir à susciter ces conversations, puis de trouver la bonne approche pour y prendre part sans se montrer intrusif et en apportant de la valeur ajoutée. Car les conversations qui se nouent sur Internet sont de nouveaux facteurs d’influence, où se forge l’opinion des consommateurs.

4. Réseau social est égal à processus d’innovation

Les réseaux sociaux constituent aussi une mine d’informations permettant d’améliorer le processus d’innovation. Ce marché des conversations fait des réseaux des outils de veille, permettant de repérer des signaux sur la concurrence, sur les tendances à venir, ou de gérer les plaintes. Plusieurs études récentes ont montrées que des clients qui ont bénéficié résolution correcte et rapide de leur plainte sont ensuite plus fidèles à l’entreprise qu’ils ne l’étaient auparavant. Cela n’a pas échappé certaines entreprises, qui professent qu’un client mécontent se plaint d’abord à ses amis. Grâce à l’écoute et à l’analyse des discours clients sur les réseaux sociaux, certaines entreprises parviennent à identifier les problèmes qui se posent sur un produit, puis à les gérer ; certains clients sont ainsi, à la suite d’une plainte résolue, devenus de véritables ambassadeurs de la marque.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

15:59 Écrit par innovationcotedivoire dans Opportunités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

LA MONDIALISATION A LA CROISEE DES CHEMINS

Mondialisation[1].gifLa mondialisation a déclenché toute une série de changements de grande ampleur auxquels personne n’échappe. Les nouvelles technologies, profitant de politiques plus ouvertes, ont donné naissance à un monde interconnecté. Cela ne vise pas seulement l’interdépendance croissante dans le domaine de relations économiques (commerce, investissement, finance, organisation de la production à l’échelle mondiale) mais aussi l’interaction sociale et politique entre organisations et individus du monde entier.
Aujourd’hui, ce processus mondial est à la croisée des chemins.
Comme un reptile, la mondialisation doit faire sa mue. Il y a donc une série de questions à régler non seulement au niveau mondial mais surtout au niveau local.

Lire la suite

15:08 Écrit par innovationcotedivoire dans 2012 Idées pour entreprendre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

PARCOURS D'ENTREPRENEURS

Deux entrepreneurs, deux histoires fascinantes, deux parcours différents mais un même résultat : la réussite .
 Mandy Dagry : Parcours exemplaire d’une jeune entrepreneur Ivoirienne
 Jean-Marc Barki : Un autodidacte français se fait une place au soleil

imagesCA6YLXJX.jpgEn six ans d’exercice, sa société de design d’intérieur Batidecor a acquis une notoriété certaine. Son secret :
- Foncer,
- Ne perdre aucune minute,
- Toujours se remettre en cause,
- Sans cesse se perfectionner

Mandy Dagry croit qu’une vie ne suffit pas, pour donner libre cours à ses rêves. Et que chacun de nous a de multiples capacités, qu’il doit pouvoir mettre en pratique. Mais avec maestria.

1. Entrepreneur depuis le collège
Elle a acquis très tôt l’esprit d’entreprise. Dès la classe de Sixième, elle a appris à se responsabiliser, en faisant plusieurs jobs et en gérant de petite structures pour subvenir à ses besoins. Cela partait du suivi scolaire d’enfants et de la manucure pédicure à domicile, à la gestion de petits commerces d’alloko-attiéké-poisson et d’un salon de coiffure. Après un diplôme de professeur de musique à l’Insaac et une maîtrise en communication, elle a fait un bachelor en design d’intérieur à Paris.
En 1996, elle a été séduite par cette dernière discipline, au contact d’amis étudiants aux beaux-arts. Et c’est là qu’elle a eu envie de créer une entreprise de décoration, une grande entreprise.

2. Des débuts difficiles
En 1997, elle a commencé à proposer ses services en décoration d’intérieur à ses amis et connaissances, tous charmés par le style convivial du studio qu’elle habitait.
Ce studio lui servait de bureau pendant qu’elle concevait les meubles qu’on lui commandait, et les faisais réaliser par des artisans. C’était un service personnalisé, avec des modèles uniques très appréciés. C’est ainsi qu’elle a pu avoir de petits marchés de rénovation de maison ou de bureau.
Elle travaillait aussi, entre autres, comme chanteuse de piano bar et gérante d’un magasin de viandes importées qui l’appartenait.
En 2002, elle a été recrutée comme hôtesse de l’air chez Air Ivoire. Cela lui a permis, quelque temps après et avec quelques économies, de prendre contact avec un avocat pour constituer Batidecor en entreprise.

3. Le travail après le travail le succès
Elle ne recevait aucune aide. Sa seule force, c’était son envie de réussir. Ces expériences lui ont servi pour Batidecor. De son studio, elle a emménagé dans un petit bureau. Elle était associée à une amie au départ. Et quand l’affaire à commencé à prendre de l’ampleur, elle n’a pas hésité à démissionner de AIR Ivoire quelques années après.
A cause de leur sérieux et de leur rigueur à la livraison, ils ont eu des marchés plus importants.
Le vrai déclic, pour lancer Batidecor, avait été le constat qu’il n’existait aucune entreprise de décoration qui proposait aux particuliers un aménagement de bout en bout : de la conception à la réalisation, en terminant par la touche de décoration.
Elle a exploité un marché vierge dans un domaine, le design d’intérieur, très peu concurrentiel en son temps. En 2004, il a fallu emménager dans un local plus spacieux, l’actuel siège du groupe.
Aujourd’hui, l’entreprise comprend trois directions, emploie 110 personnes et possède une unité de production de 05 ateliers, acquis en 2006.
La qualité de ses produits et prestations et surtout, le choix de valoriser les ressources humaines, ont fait le succès de Batidecor.
En avril 2008, Batidecor a été remarqués par une institution européenne, la Business Initiative Drections (BID) qui leur reconnu une capacité à concilier qualité, leadership, technologie et innovation.
Batidecor a également reçu le prix de l’Etoile internationale du leadership dans la qualité, dit « International Leadersship Star Quality Asward » dans la catégorie Or.

arton1719[1].jpgJean-Marc Barki : est le gérant de Sealock France, une société franco-britannique dont il est majoritaire. Son entreprise fabrique des colles industrielles à base aqueuse sans solvants et hot-melt. En France, Sealock est basée à Lens, dans le Nord-Pas-de-Calais. L’entreprise emploie 22 personnes dont quelques unes sont à l’étranger.

Découragement n'est Barki
Par ce qu’il avait raté deux fois son bac, puis son BTS, son père l’a obligé à lui rembourser ses frais de scolarité. Une bonne leçon pour Jean-Marc Barki (Gérant des colles Sealock), qui a, depuis, toujours voulu prouver sa valeur. En 1996, il a persuadé des fabricants anglais de colle industrielle de s’associer avec lui pour monter leur filiale française. Il a chapeauté la construction d’une usine de 500 000 euros, à Lens (pays de Calais). Aujourd’hui, il est majoritaire, emploie 25 personnes et réalise près de 4millions d’euros de chiffre d’affaires. Un succès qu’il attribue à sa capacité à écouter ses collaborateurs les plus experts. Et à saisir les opportunités. Lui-même a réussi, à 45 ans, à se faire élire à la présidence de la fédération européenne du secteur, qui pèse 15 milliards d’euros.

La leçon à retenir et à expérimenter :
la réussite viens à celui qui a la capacité d’être plus persévérant, plus tenace, plus bosseur et plus débrouillard que tous. Apprenez à pratiquer ces qualités.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

14:48 Écrit par innovationcotedivoire dans Parcours | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

SAVOIR SAISIR SA CHANCE

bonne_chance_017[1].gifVous pensez être né sous une mauvaise étoile ? Erreur : la bonne fortune, ça se mérite ! A vous de tout faire pour mettre la chance de votre côté.
Pourquoi certains rencontrent-ils, en permanence, des occasions en or, alors que d’autres enchaînent déconvenues et accident de parcours ?
Pendant plusieurs années, un chercheur anglais, Richard Wiseman, a étudiés les comportements de personnes dites chanceuses et ceux d’individus qui, au contraire, sont la déveine incarnée. Sa conclusion exposée dans le livre « The luck Factor » (« notre capital chance » éditions Marabout), est sans appel : on ne naît pas chanceux ou malchanceux. Tout n’est qu’une question de posture et de discipline. Certes, le « coup de bol » existe. Mais, fruit d’un pur hasard, il est rare.

Si vous voulez avoir de la chance sur la durée, vous devrez retroussez vos manches. Car, contrairement aux idées reçues, celle-ci ne tombe pas du ciel.
Elle se provoque, puis s’entretient. Pour la saisir, il faut se créer des opportunités. Puis ne pas les laisser passer.

Lire la suite

13:40 Écrit par innovationcotedivoire dans Entrepreneurs en action | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

14 avril 2011

CARTE DE VISITE : COMMENT SOIGNER SA PRESENTATION

carte-de-visite[1].jpgUn criminel laisse souvent sur le lieu de crime des indices parmi lesquels figure son empreinte digitale. Lesquels indices permettrons aux enquêteurs de la police scientifique de l’épingler et de l’enfermer dans une prison.
L’entrepreneur (bien que cette comparaison est quelque peu antagoniste) doit aussi laisser ses empreintes partout où il passe : réunion, conférence, atelier, exposition, séminaire…
L’empreinte la plus pertinente dont dispose un entrepreneur est sa carte de visite.

1. IMPORTANT PETIT CARTON
Accrocher l’œil, transmettre les informations essentielles et rester en mémoire : le rôle de ce petit carton est crucial. Votre carte de visite en dit long sur vous et sur votre entreprise.
C’est pourquoi il faut soigner sa présentation :

- Trop classique, elle finira oubliée sur un bureau encombré.

- Trop originale, elle risque de jeter le doute sur votre sérieux.

- Trop artisanale ? vous serez catalogué « amateur ».

Pour trouver le juste milieu, faites simple, sobre et élégant. Avec une petite aspérité créative qui vous distinguera.
On peut opter pour le forma vertical, pratique pour le classement. Laisser le verso libre permet à votre interlocuteur de noter une information vous concernant.

2. CE QU’IL FAUT EVITER

Le logo
L’identité visuelle de votre entreprise ne doit pas être reproduite en base résolution.

Polices de caractères chargées
Ne multipliez pas les polices de caractères : deux suffiront.

Fonction imprécise
Un terme vague comme « gérant » ne renseigne pas sur votre fonction ou votre profession.

Confusion
Aucune cohérence visuelle et pas de charte graphique : le chaos total !

3. CE QU’IL FAUT FAIRE

L’essentiel d’abord
En trois points, décrivez vos compétences ou celles de votre entreprise. Votre interlocuteur saura immédiatement si vous l’intéressez.

Le visuel soigné
L’aspect général de la carte rappelle votre logo, les différents éléments sont harmonieusement disposés et l’emploi d’une seule police favorise la lisibilité : cohérence et clarté.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

18:08 Écrit par innovationcotedivoire dans Outils | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

LE PROCESSUS DE L'ENTREPRENEURIAT

entrepreneurs[1].jpgBien que les entreprises soient aussi différentes et uniques en leur genre que leurs créateurs, la plupart des entrepreneurs semblent passer par un processus que nous pouvons observer et décrire. Les entrepreneurs découvrent souvent ce processus à la suite d’essais et erreurs, mais on peut raccourcir son temps d’apprentissage en tirant parti de l’expérience d’autrui. Remarquez comment le diagramme ci-dessous illustre un enchaînement logique d’activités.

1. AUTO-DECOUVERTE :
Apprendre ce que vous aimez faire, examinez vos points forts et vos points faibles. Examiner votre expérience de travail et la rapprocher des occasions éventuelles.

2. IDENTIFICATIONS DES OCCASIONS :
Rechercher les besoins, les désirs, les problèmes et les défis non encore satisfaits ou traités efficacement.

3. TROUVER ET EVALUER DES IDEES
Recourir à la créativité et à l’expérience passée pour concevoir de nouvelles façons originales de résoudre un problème ou de satisfaire un besoin et ensuite rétrécir le champ à une idée considérée comme la meilleure.

4. PLANNIFICATION
Rechercher et identifier les ressources nécessaires pour transformer l’idée en une entreprise viable. Préparer la recherche sous forme de plan d’entreprise écrit. Préparer les stratégies de marketing.

5. REUNIR DES CAPITAUX DE DEMARRAGE :
Utiliser le plan d’entreprise pour attirer des investisseurs, des partenaires de capital-risque. Ce stade peut impliquer la production de prototypes ou des services d’étude de marché.

6.DEMARRAGE
Lancer l’entreprise, se faire une clientèle et ajuster le marketing et les plans d’exploitation selon les besoins.

7. CROISSANCE :
Faire progresser les activités, mettre au point et appliquer des plans stratégiques, s’adapter aux nouvelles circonstances.

8. RECOLTE
Vendre l’entreprise et en récolter les fruits. Pour nombre d’entrepreneurs, cela signifie aussi passer à de nouvelles entreprises et à de nouveaux défis.

Communiquez avec moi sur Skype, mon pseudo est : innovationcotedivoire

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

16:26 Écrit par innovationcotedivoire dans Entrepreneurs en action | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

SAVEZ-VOUS VOUS METTRE EN VALEUR ?

entrepreneur 2.jpgAujourd’hui, il ne suffit plus d’assurer, ni même de réussir : que l’on soit homme politique, artiste, cadre dans une entreprise ou entrepreneur, il faut se rendre visible et affirmer sa différence. Certaine personne ont le don de se mettre en valeur, d’autres ont plus de mal à y parvenir. Si vous vous affirmez intelligemment, vous sortez du lot sans passez pour un frimeur.
Il ne s’agit pas, évidemment, de passer son temps à faire le malin ou à frimer, surtout quant les résultats ne suivent pas. Ni de tirer la couverture à soi au détriment d’un collègue ou d’une équipe.
Mais d’assumer sans complexe ses talents et ses réussites, de ne pas hésiter à les mettre en avant ! Car une chose est sûre : se faire oublier et minimiser ses succès relève au mieux de la timidité, au pire de la… bêtise.

Si vous appartenez à la catégorie des timides, ne désespérez pas ! Ces quelques règles de base, édictées par les meilleurs coachs, vous aideront à vous imposer face à un interlocuteur quel qu’il soit :
o Fixer son vis-à-vis bien en face en soutenant son regard,
o Compter jusqu’à trois avant de lui répondre,
o S’exprimer lentement,
o Ne pas s’agiter sur la chaise (ce qui trahit un malaise ou de la nervosité),
o Ne jamais se laisser aller à la colère (sauf si elle est soigneusement programmée et contrôlée),
o Enfin ne s’excuser q’en cas de nécessité et sans jamais s’abaisser à ce se justifier.

Si vous respectez ces consignes, vous aurez fait un grand pas dans l’affirmation de votre personne.
Alors, êtres-vous de ces modestes trop timides, incapables de se vendre et valoriser leurs mérites? Ou êtes-vous assez hardi pour tirer le meilleur parti de vos qualités et mettre en avant vos succès ?
Eclairer les autres sur ses qualités est la manière la plus sûre pour qu’elles ne passent pas inaperçues !
L’équipe INNOV vous propose un test pour découvrir si vous êtes vraiment capable de montrer ce que vous valez.
Ce test a été crée par Gilles d’Ambra Azzopardi (spécialiste en psychologie d’entreprise, auteur de « Mieux se connaître pour réussir » (Marabout))

A vous de participez au test !

Lire la suite

13:47 Écrit par innovationcotedivoire dans Entrepreneurs en action | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

13 avril 2011

POUR LA COTE D'IVOIRE; J'ADHERE !

imagesCAG58Q3D.jpgPour la Côte d'Ivoire ; j'adhère !
La Côte d’Ivoire notre patrie est entrain de sortir peu à peu de cet conflit politique qui a des répercutions : sociales, culturelles, sociologiques, économiques… bref un bouleversement de tout le processus de développement.
Face à cette situation, nous tous (ivoiriens, étrangers vivant en Côte d’Ivoire et toutes les autres nations du monde) devrions nous engagés, main dans la main, dans la paix et la cohésion sociale, pour sa reconstruction et pour son développement.
Nous osons espérer que ce message contribuera au changement positif de nos comportements.

INNOVATION COTE D'IVOIRE : Rejoignez mes contacts sur Viadeo

14:29 Écrit par innovationcotedivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entreprise, entreprendre, entrepreneuriat, monde, afrique, côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |