topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22 juillet 2011

DEUX TETES FORTES DU MONDE DES AFFAIRES CHEZ LE PRESIDENT

Selon le quotiden ivoirien : le patriote: (un article de Y. Sangaré)
diagou_b (Large).jpgdiscoursjlb.jpgDeux têtes fortes du monde des affaires chez le Président Ouattara. Le chef de l’Etat a reçu hier en fin d’après-midi au Palais présidentiel du Plateau le président du patronat de Côte d’Ivoire, Jean Kacou Diagou et le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie
(CCI), Jean-Louis Billon. A sa sortie d’audience, le patron des patrons ivoiriens, visiblement décontracté, s’est confié à la presse. "Aujourd’hui, il est possible de redonner espoir au patronat ivoirien parce que nous échangeons avec des gens qui connaissent l’économie, savent ce que c’est que l’entreprise", a-t-il salué d’entrée le nouvel ordre politique en Côte d’Ivoire.

Selon lui, les patrons collaborent avec le ministre de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby, qui "fera tout pour que les entreprises prospèrent". Ensuite, M. Diagou a indiqué que son entretien avec le Président de la République Alassane Ouattara a porté sur la sécurité, qui, selon lui, s’améliore et les procédures judiciaires. "Nous demandons que les affaires en cours soient jugées selon le respect de la loi et des règles. Et nous avons beaucoup d’espoirs avec notamment le président de la Cour suprême (Koné Mamadou) et le ministre de la Justice (Me Ahoussou Jeannot)"a ajouté M. Diagou.

Quant aux perspectives de création d’emploi, le président du Patronat a noté que la création d’entreprises est aujourd’hui plus aisée qu’il y a quelques mois. Car, dira Jean Kacou Diagou, "nous avons aujourd’hui une plus grande visibilité sur le futur. On sait que les élections, qui hypothéquaient l’avenir de la Côte d’Ivoire, sont passées. Nous sommes entrés dans une ère du développement économique. Nous sommes là pour que les entreprises et les investisseurs puissent avoir un espace pour le développement".

De son côté, le ministre Charles Diby Koffi, qui l’accompagnait, a réitéré la volonté du gouvernement d’œuvrer à la relance du secteur privé. "Le Président de la République a fait un appui direct de 6 milliards de FCFA pour aider les entreprises à se reconstituer. Pour les allègements (fiscaux), c’est près de 40 milliards qui sont en jeu", a-t-il révélé.

Après M. Diagou, c’était au tour de M. Billon de s’échanger avec le président Ouattara. Le premier responsable de la CCI a confié avoir remercié le chef de l’Etat pour son soutien lors de la disparition d’Yves Lambelin et de ses collaborateurs, enlevés, faut-il le rappeler, à l’hôtel Novotel par les forces pro-Gbagbo avant d’être exécutés. Puis, M. Billon a évoqué avec son illustre hôte la question du fonctionnement de la CCI, notamment son financement et son mode de prélèvement. Aussi les deux hommes ont-ils abordé les dysfonctionnements qui minent l’univers économique. "Nous sommes d’accord pour que les choses reviennent à la normale", a rassuré M. Billon, tout en plaidant pour un Etat de droit de plein exercice, une sécurité juridique et judiciaire, favorables aux investissements et à la création des entreprises. Notons que le chef de l’Etat a reçu dans la soirée le PDG d’Air France Jean Cyril Spineta.

11:40 Écrit par innovationcotedivoire dans Entrepreneurs en action | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : entrepreneuriat, entreprise, lutte contre la pauvreté, commerce, monde, afrique côte d'ivoire, abidjan | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.