topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20 janvier 2012

Recherche pétrolière : La Côte d`Ivoire signe six contrats

DRAPEAU CI.jpgPETROLE.jpgPublié le jeudi 19 janvier 2012 | Le Patriote
Le gouvernement ivoirien vient d`accorder l`exploration et l`exploitation de six Blocs pétroliers au groupe nigérian Taleveras Energy et à la Société nationale pétrolière ivoirienne, Petroci. La cérémonie de signature de ces contrats de partage de production s`est déroulée hier, au ministère des Mines, du pétrole et de l`énergie en présence du ministre de l`Economie et des Finances, Charles Koffi Diby. Les trois premiers contrats signés avec Taleveras Energy portent sur les Blocs CI-501 (512,51 km_), CI-504 (399,04 km2) et CI-523 (612,84 km_), situés à des profondeurs comprises entre 200 et 2500 mètres d`eau au large des côtes de Jacqueville et des côtes d`Adiaké.

Alors que les deux derniers Blocs s`étendent sur de vastes surfaces, le premier Bloc concerne un rendu de petite surface. Le groupe Taleveras a, également, obtenu l`exploration de ce Bloc, en partenariat avec la Petroci. Pour la première période d`exploration qui durera 6 ans, le groupe nigérian réalisera le traitement des données sismiques 2D et 3D existantes ; l`acquisition sismique 3D sur la partie non couverte des Blocs et des études géologiques, géophysiques et d`ingénierie. Le tout, pour un investissement minimum de 18 milliards de FCFA (36 millions de dollars). Selon Adama Toungara, cette signature de contrats est la concrétisation de l`invitation du Président Alassane Ouattara au secteur privé nigérian, à investir en Côte d`Ivoire.

« Ainsi, l`accord avec Taleveras Energy renforce le partenariat et les relations pétrolières avec le Nigeria source principale de l`approvisionnement de la SIR en pétrole brut lourd pour lequel notre hydrocraqueur est très performant » a précisé le ministre Toungara. Igho Sanomi, directeur général de Taleveras Energy s`est engagé à respecter les engagements compris dans les contrats. Les trois autres contrats accordés à la Petroci portent sur le Bloc onshore de CI-520 à Adiaké et les Blocs en mer CI-500 et CI-502 à Grand-Lahou et Jacqueville. Selon le directeur général de Petroci, Gnangni Daniel, c`est la première fois que sa structure obtient du gouvernement ivoirien, l`autorisation d`explorer et d`exploiter directement en tant qu`opérateur des Blocs pétroliers dans le bassin sédimentaire ivoirien. « Nous pensons que nous avons amassé suffisamment d`expérience pour relever ce défi » a-t-il assuré.

Sogona Sidibé

Les commentaires sont fermés.