topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22 avril 2012

2012 IDÉES : CRÉER SA SAVONNERIE ARTISANALE ET SEMI-INDUSTRIELLE

IDEES.jpg 2012 IDEES POUR ENTREPRENDRE
HISTOIRE INDUSTRIELLE DU SAVON
Le 18e siècle marque d’ailleurs les débuts des savons fabriqués en usine puisque nous entrons dans l’ère industrielle. Ce siècle sera marqué par la commercialisation du savon et une reprise de l’hygiène. Une hausse de la production due à de meilleurs procédés plus efficaces et plus productifs permettra une plus grande distribution des savons et ainsi une meilleure hygiène en général. De plus, plusieurs maladies seront éradiquées par l’utilisation des savons et le maintien d’une bonne hygiène corporelle

PROCÉDÉ STANDARD DE FABRICATION DU SAVON
Les composantes de base sont en général les mêmes que ce soit dans l’industrie du savon ou dans le domaine artisanal. Il faut des huiles et de la graisse, de la soude caustique pure et de l’eau. Les ingrédients ajoutés dépendent ensuite de critères esthétiques, olfactifs et spécifiques selon les soins recherchés. Lors du procédé de fabrication, plus précisément, lorsque les corps gras sont mélangés à l’eau et la soude caustique, c’est-à-dire lorsqu’un acide gras est en contact avec une base, on obtient une réaction chimique que l’on appelle la saponification. La saponification est observée dans les deux méthodes de production. Elle produit le glycérol et donne les propriétés hydratantes et lubrifiantes au savon

Il y a une multitude de moyens industriels pour réaliser la confection de savon. Par exemple, il faut d’abord que le liquide passe dans ce qu’on appelle la chaudière qui mélangera les ingrédients. Le tout est ensuite vidé dans un moule démontable. Lorsque le savon est refroidi et durci, c’est-à-dire après le procédé de saponification, les employés couperont des tablettes de savon à l’aide de fil de fer selon la forme et le poids voulus. Cela n’est qu’un exemple des nombreux procédés disponibles en usine. En bref, les composantes élémentaires et secondaires du savon doivent être mélangées, liquéfiées et refroidies dans un moule. Le produit final est ensuite tranché et emballé selon le fabricant

La production artisanale regroupe encore une fois une multitude de procédés. Par contre, on comprend mieux la fabrication à l’aide d’un exemple. Il faut d’aborder mélanger la soude caustique à de l’eau. Par la suite, on incorpore ce mélange aux huiles et aux gras lorsque la soude est à la température désirée. Les ingrédients secondaires tels que les huiles essentielles et parfumées sont ensuite introduits dans la mixture. On recouvre ensuite d’une pellicule de plastique que l’on laisse reposer vingt-quatre heures. Une cure de quatre semaines est finalement nécessaire pour permettre à la soude caustique de se neutraliser

Il suffit de faire le marché en Afrique et même en Europe pour savoir que la fabrication artisanale et semi-industrielle de savon est toujours d'actualité. Beaucoup d'hommes produisent du savon. Souvent il s'agit d'un produit artisanal d'une qualité inférieure qui se vend également à un prix inférieur. Parfois, il s'agit d'un produit de "luxe", "handmade", fabriqué avec des produits "naturels" et donc un peu exclusif et pourquoi pas, plus cher.

DIFFICULTÉS ET OPPORTUNITÉS
Ce qu'ont en commun les petits savonniers et savonnières, est qu'elles/ils doivent faire face à une concurrence permanente aussi bien des produits de masse importés que des produits d'usines implantées dans leurs pays. Les savons industriels sont souvent de meilleure qualité, mieux emballés et plus attrayants et risquent donc de substituer les produits artisanaux. La disparition de la production artisanale et semi-industrielle serait pourtant à déplorer pour plusieurs raisons. Elle entraînerait tout d'abord la perte du savoir-faire et la dépendance plus forte des marchés extérieurs.

INFORMATIONS UTILES AVANT DE VOUS LANCER

Impacts sur les Hommes et l'environnement
Les produits ménagers causent fréquemment des accidents en raison du manque d’information des utilisateurs. Les moins bien renseignés, souvent les enfants, vont inhaler le produit, s’en projeter sur la peau ou dans les yeux, l’ingérer ou encore se brûler. La soude caustique essentielle dans la fabrication du savon est un dérivé du chlore qui doit être manipulée et utilisée avec précaution. La soude caustique est issue de la dissolution de l’hydroxyde de sodium et peut-être corrosive. Celle-ci peut être utilisée comme décapant ou encore comme déboucheur de canalisations. Il faut donc la manipuler avec des gants et des lunettes pour éviter les brûlures. La soude caustique peut causer des brûlures pénétrantes et prolongées sévères et même causer la perte de la vue. L’inhalation des vapeurs peut amener une détresse respiratoire. L’ingestion de ce produit entraîne des douleurs de la bouche et du pharynx, la destruction complète des tissus et même la mort. Il faut également éviter de mélanger une quantité d’eau élevée avec la soude. En effet, l’eau et la soude caustique peuvent causer des éclaboussures dangereuses. La soude caustique n’est pas seulement nocive pour la santé, mais aussi pour l’environnement. Il y a des possibilités d’infiltrations dans les eaux et dans la terre pouvant menacer grandement la faune, la flore aquatique, les minéraux et les végétaux. En raison de la neutralisation de la soude caustique lors de la cure d’environ quatre semaines, le savon résultant du mélange de la soude caustique et d’un acide gras n’est plus nocif pour la peau.

Qu'est-ce que le savon, au juste ?
Le savon est le résultat d'un mélange d'huiles (acide) et de soude caustique (alcali). Une fois que la soude caustique a été diluée dans le liquide choisi (eau, lait, infusion, etc) on l'ajoute aux huiles et la réaction de saponification se produit.

Qu'est-ce que la saponification ?
La saponification est la réaction chimique produite lors du mélange des huiles et de la soude. Les molécules de soude et d'huiles réagissent pour donner au final du savon et de la glycérine.

Qu'est-ce que la soude?
La soude caustique, ou hydroxyde de sodium, est un co-produit de la fabrication du chlore. En résumé, on pourrait dire que la soude est obtenue par électrolyse, c'est-à-dire en faisant passer un courant électrique dans une solution d'eau et de sel. À la fin du processus, on obtient trois substances : du chlore, de la soude caustique et de l’hydrogène. Elle est vendue sous plusieurs formes : en liquide (lessive de soude), en paillettes et en perles. La soude caustique dont je fais référence sur ce site est la version en perles, qui a la texture du gros sel.

Est-il possible d'omettre la soude dans les recettes de savon?
Non, c'est impossible. Pas de soude = pas de savon. La soude réagit avec l'huile pour se transformer en savon. Si on ne met pas de soude, on n'a que des corps gras fondus.

Est-il dangereux de faire du savon?
La seule chose dont il faut se méfier lorsqu'on fabrique du savon, c'est la soude caustique. Mon site Internet, comme bien d'autres, fournit des recommandations et des mises en gardes visant à éviter les accidents. La soude est un produit puissant, qui peut causer des blessures si on la manipule inconvenablement. La clé est de bien se protéger (lunettes, gants et vêtements longs) et d'agir calmement afin d'éviter les accidents. Règle générale, après une première expérience de fabrication de savon, la plupart des personnes constatent que c'est en réalité bien moins pire que ce qu'elles s'étaient imaginées. Mais comme le dit le dicton : Vaut mieux prévenir que guérir. Voici l'essentiel de mon message. En réalité, faire du savon s'apparente à faire de la cuisine, à l'exception qu'il faut se protéger convenablement.

Qu'arrive-il si ma peau entre en contact avec le savon caustique?
Le contact de la pâte de savon fraîche avec la peau cause une sensation de picotement après quelques secondes et plus le temps s'écoule, elle fera place à une sensation de brûlure, et il y aura apparition de rougeurs. Soyez attentifs, si vous ressentez un picotement, on doit nettoyer immédiatement la région à l'eau et au savon, et vous pourrez ensuite reprendre votre activité normalement. Il ne faut cependant pas attendre, car sinon vous risquez d'aggraver votre cas. Il est certain que si vous recevez des éclaboussures dans les yeux, ce qui est très grave, il faut immédiatement rincer à grande eau et consulter un médecin.

Pourquoi devrais-je faire mon savon moi-même ?
Il n'y a pas de bonne réponse ici. Seulement des arguments pouvant vous convaincre d'en faire ou pas. Personnellement, je crois que de fabriquer moi-même mes savons est très gratifiant. Chaque ingrédient est choisi en fonction des propriétés recherchées. C'est donc du savon fait sur mesure. La glycérine naturelle, contenue dans le savon artisanal, est une caractéristique à ne pas négliger. La glycérine est un agent naturel émollient et humectant. Lors de la réaction de la saponification, la glycérine est produite et conservée dans le savon. Dans les savons commerciaux, cette glycérine est extraite et revendue aux fabricants de cosmétiques. C'est une des raisons pour laquelle les savons commerciaux assèchent la peau. De plus, ils contiennent des agents chimiques, servant à abaisser le PH du savon, qui sont plus dommageables pour la peau que le PH élevé lui-même. L'acquisition de connaissances fait partie des aspects positifs de la fabrication de savon. En lisant sur le sujet, on apprend constamment sur les plantes, les produits naturels et autres items nécessaires à cette fin. Et que dire du plaisir d'offrir ces petites merveilles à ceux que l'on aime! La créativité est elle aussi mise à profit, en développant des emballages originaux et des étiquettes attrayantes. Finalement, que vous aimiez jouer les apprenti-chimistes ou bien que l'idée de créer vos propres savons vous plaise, la fabrication du savon est un art qui nécessite de la précision et de la recherche, mais une fois votre premier lot terminé, vous ne pourrez plus vous retenir d'en refaire à nouveau ! C'est un sujet qui captive et qui obsède. À votre tour, serez-vous touché par la fièvre du savon ?

Qu'est-ce que le taux de surgraissage?
Il s'agit du taux d'huiles insaponifiées dans le savon. Personnellement, j'utilise un taux de saponification de 95%, ce qui veut dire que 5% des huiles ne sont pas transformées par les molécules de soude et demeurent dans le savon. Ce sont ces huiles qui hydratent et nourissent la peau. Cela revient à dire qu'on met plus d'huiles dans la recette que ce que la soude peut transformer. De plus, ce pourcentage d'huiles insaponifiées agit aussi en tant que coussin de sécurité, car si on n'est pas très exact dans nos mesures, ce petit pourcentage d'huiles libres vient "absorber" le surplus de soude qu'on aurait pu mettre, sans quoi le savon aurait pu être irritant pour la peau. Mais ceci n'est pas un facteur sur lequel on peut compter aveuglément. Vaut mieux recalculer 2 fois et prendre son temps pour peser ses ingrédients, que de se retrouver avec un savon inutilisable. Personnellement, je préfère utiliser 5 à 8% maximum de surgraissage, car plus le savon est gras, plus la durée de conservation est réduite et de plus, il fond plus rapidement. Si vous prévoyez utiliser vos savons en moins de 6 mois, il ne devrait pas y avoir de problèmes avec un haut taux de surgraissage, mais passé ce délai, il y a fort à parier que les huiles vont rancir et que votre savon sentira mauvais.

Qu'est-ce que la trace ?
La trace se produit pendant la saponification. C'est un stade de cette réaction chimique qui sert d'indicateur pour l'ajout de substances dans la pâte de savon. Ce stade est atteint lorsqu’une goutte de pâte à savon, tombée sur le reste du mélange, ne disparaît pas immédiatement après avoir touché la surface de la pâte. Il est important d'être attentif aux changements dans la texture, car si on attend trop et que la pâte est épaisse, elle pourrait se solidifier dans le récipient lors de l'ajout de la fragrance et des autres ingrédients. La texture devrait plutôt ressembler à du pouding ou à de la costarde maigre.

Qu'est-ce qui peut influencer la trace ?
Le temps requis pour atteindre le stade de la trace peut varier selon certains facteurs. Les conditions météorologiques, la teneur en eau, le type d'huiles et la méthode de brassage peuvent influencer ce stade. Personnellement, j'utilise un malaxeur plongeant afin de réduire le temps d'apparition de la trace. Cette méthode est très rapide, et permet souvent d'atteindre ce stade en 5 minutes environ, au lieu d'une trentaine de minutes de brassage à la main. Il peut aussi arriver qu'une même recette prenne plus ou moins de temps à passer cette étape, à cause du taux d'humidité et de la température. Il est d'autant plus déconseillé de produire un savon par un temps humide.

La précision dans les mesures est-elle si importante ?
Absolument. Il est primordial de peser chaque ingrédient avec grande précision à l'aide d'une balance, préférablement électronique. Il faut être très prudent, car le mélange contient de la soude. En cas d'erreur dans les dosages, le savon qui en résulterait pourrait être caustique et pourrait provoquer des irritations de la peau ou le savon pourrait être trop gras, et rancir très rapidement. Si vous voulez éviter de telles erreurs et prévenir le gaspillage, peser précisément chaque ingrédient. La réussite de votre savon dépend de la précision avec laquelle vous travaillez. Je vous conseille d'utiliser une balance à incrément de 1 gramme ou moins, si possible.
Il est aussi astucieux d'avoir recours à un calculateur afin de vérifier les recettes utilisées. Il arrive très souvent que des erreurs se glissent dans les recettes, mêmes celles provenant de livres conçus à cette fin. Les calculateurs permettent de vérifier les dosages et aussi d'ajuster les recettes en fonction de la taille des moules utilisés
Pourquoi les quantités sont données au poids et non pas au volume (tasse, cuillère à thé, etc)?
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que pour un même volume, chaque substance a un poids différent. Voici un exemple simple : si on verse dans un contenant 100 ml d'eau et 100 ml d'huile, on peut constater qu'à volume égal, l'huile est toujours plus légère, car elle flotte à la surface de l'eau. Cette réalité nous oblige donc à peser précisément chaque ingrédient inclus dans le savon. La seule exception à cette règle est l'eau : sa densité est égale à 1. Ce qui veut dire que 1 millilitre d'eau pèse 1 gramme. On peut donc mesurer l'eau à l'aide d'un contenant gradué et c'est la raison pour laquelle certaines recettes et calculateurs donnent la quantité d'eau requise en millilitres. Cependant, étant donné qu'il peut être assez ardu de mesurer précisément (ex. : 327 ml d'eau) avec un contenant gradué conçu pour la cuisine, il demeure judicieux de peser l'eau, tout comme les autres ingrédients.

Pourquoi dois-je isoler mon moule?
Le processus de saponification étant amorcé lorsque vous versez la pâte dans le moule, il faut que cette réaction puisse suivre son cours pendant la période de repos. La saponification génère de la chaleur et celle-ci doit être conservée. Le fait d'isoler le moule prévient les changements de température rapides, qui pourraient influencer la saponification. C'est pourquoi il faut placer le moule à l'abri des courants d'air et dans un endroit où la température est stable. Il est certain que selon le type de moule utilisé ou selon la recette, l'isolation requise varie. Par exemple, un moule en bois conserve mieux la chaleur qu'un moule en plastique, il requiert donc moins d'isolation. La saponification passe par un stade appelé "stade du gel". Cette étape est normale et fait partie du processus. Cette phase est influencée par la température du mélange, la température ambiante et par l'isolation du moule. Deux lots d'une même recette, un ayant passé par la phase du gel et l'autre non, peuvent présenter des différences, notamment dans la couleur, l'odeur et la texture du savon fini. Certaines personnes préfèrent ne pas passer la phase du gel, mais c'est une question d'opinion.

Quel est le temps de durcissement ?
Le temps de durcissement varie d'une recette à une autre. La nature des gras utilisés dans la recette, la température de la pièce et le type de moule, par exemple, sont des facteurs qui modifient le durcissement d'une fois à l'autre. Normalement, le savon est suffisamment dur après 16 à 48 heures de repos. Au toucher, le savon doit avoir la fermeté du cheddar. Si ce n'est pas le cas, laissez reposer le savon encore quelques heures, sans isolation. Les savons à base d'huiles végétales prennent plus de temps à durcir que ceux à base de gras animal.

À quoi sert le temps de cure ?
La cure est un temps de repos de 4 semaines. C'est une période de séchage qui permet à l'eau de s'évaporer du savon, et à la soude restante de se neutraliser. Pendant ce temps le savon durcit, ce qui accroît sa durabilité. Il peut arriver qu'un fine pellicule blanche se forme à la surface des savons pendant le séchage. Cette croûte est sans danger, il s'agit de "cendre de soude". Cette pellicule n'intervient que dans l'aspect esthétique du savon, et peut être enlevée à l'aide d'un petit couteau, frottée avec un linge ou même lavée une fois la cure terminée. Le fait de déposer du papier ciré ou une pellicule plastique directement sur la surface du savon, une fois versé dans le moule, contribue à éviter qu'une telle cendre se forme sur les savons.

Quelle est la différence entre une huile parfumée et une huile essentielle?
Les huiles essentielles sont extraites des végétaux et peuvent être assez dispendieuses, selon la nature des huiles, car une grande quantité est nécessaire pour produire une petite quantité d'huile essentielle. Ces huiles ont des propriétés thérapeutiques et il existe une multitude de livres sur l'aromathérapie, afin de vous aider à choisir en fonction des propriétés recherchées. Les huiles essentielles doivent absolument être 100% pures, sans alcool, pour être utilisées dans le savon. Les huiles pour diffuseur et pour pot-pourri sont donc à proscrire. On peut se procurer des huiles essentielles dans les magasins de produits naturels, certaines pharmacies et sur Internet. Quant à l'huile parfumée, c'est un parfum synthétique ou un mélange d'huile synthétique et essentielle. Bien évidemment, l'huile parfumée synthétique n'a aucune propriété thérapeutique, et sert seulement à ajouter une odeur dans les savons et produits cosmétiques. On les choisit car leur prix est moins élevé que celui des huiles essentielles, parce que les odeurs sont très variées et aussi parce qu'elles servent à remplacer certaines huiles essentielles extrêmement dispendieuses (ex. : la rose). On se procure ces huiles parfumées dans les boutiques spécialisées ou sur Internet.
Si vous désirer acheter vos produits sur Internet, visitez ma page de Liens, dans la section Fournitures. Il est important de bien magasiner, car les prix varient beaucoup d'un fournisseur à l'autre. N'oubliez pas que les parfums pour chandelles ne sont pas bons pour la peau et vous devez vous assurer que l'huile choisie est conçue pour le savon fabriqué à froid (cold process).

Quelle est la quantité d'huile essentielle ou d'huile parfumée à utiliser?
Il faut d'abord considérer la force de l'odeur utilisée. Personnellement, j'ajoute en moyenne l'équivalent de 3 à 5 % du poids total des huiles dans mes recettes. Les huiles essentielles d'agrumes supportent mal le processus de saponification et on doit en utiliser une plus grande quantité, afin que l'odeur tienne dans le savon fini. Il existe certains ingrédients qui peuvent aider à fixer l'odeur : entre autres les zestes d'agrumes et l'argile. Lorsqu'on les utilise, il faut préalablement les mélanger aux huiles essentielles, afin de les imprégner du parfum.

Où puis-je me procurer un moule et un découpeur en bois?
Vous pouvez vous informer auprès d'ébénistes ou artisans du bois de votre région, afin de dénicher la personne parfaite pour fabriquer sur mesure ce dont vous avez besoin.

Où trouver de la soude caustique en Côte d'Ivoire?
Il peut être parfois difficile de trouver de la soude, tout dépendant de la région où vous habitez. Généralement, vous pouvez en trouver dans une entreprise qui vend des produits d'entretien sanitaire, destinés aux industries et institutions.
Il peut être aussi possible d'en trouver dans les quincailleries (mais il faut s'assurer qu'elle soit pure, et non pas un mélange pour déboucher les tuyaux). Bref, si vous n'avez pas trouvé dans les quincailleries et autres magasins de votre ville, prenez l'annuaire téléphonique et dans les pages jaunes, cherchez-y la section Produits sanitaires. Appelez les industries de votre localité, vous verrez, on ne perd rien à essayer...

Où est-il possible de suivre un cours sur la fabrication du savon?
Dépendamment de la région où vous habitez, des cours peuvent être disponibles. Recherchez dans les boutiques de fournitures pour fabrication de savon et boutiques d'artisanat. De plus, une excellente façon de trouver des cours sur le savon est d'inscrire les mots-clés cours+savon dans un moteur de recherche.

Pouvez-vous m'aider à démarrer ma savonnerie artisanale ?
Malheureusement, non. Je ne connais pas les démarches à effectuer afin de démarrer une entreprise dans ce domaine. De plus, le savon est considéré comme un cosmétique. Sa fabrication et sa vente sont donc très règlementées. Informez-vous plutôt auprès des autorités compétentes dans votre localité, afin de connaître la marche à suivre.

Cependant nous pouvons mettre à votre disposition à un prix dérisoire (5 250fcfa) un ensemble de documents papiers qui vont vous permettre de renforcer votre connaissance dans la création de votre savonnerie artisanale. il s'agit:
- Une fiche projet : qui vous permettra de recadrer votre idée de création
- Fabrication du savon aspects techniques, économiques et sociaux
- Faire son savon soit même
- Fabriquer un savon de marseille

Ces 04 documents sont à (5 250fcfa). innovationctedivoire@yahoo.fr

Nous vous souhaitons bonne chance avec votre savonnerie et surtout dans l'expérimentation car, comme pour beaucoup de métiers, on ne devient savonnier qu'en saponifiant !

15:29 Écrit par innovationcotedivoire dans 2012 Idées pour entreprendre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.