topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28 août 2012

Mise en œuvre du Programme National d`Investissement Agricole : L’Etat de Côte d’Ivoire en quête de 2000 milliards de FCFA

innovation 2.jpgagriculture.jpgPublié le mardi 28 aout 2012 | L'intelligent d'Abidjan
Pour la couverture de ses besoins en produits agricoles et même pour faire face à la problématique de la lutte contre la pauvreté, la Côte d’Ivoire s’engage à mettre en œuvre le PNIA (Programmes nationaux d’investissement agricoles). C’est un projet ambitieux dont la réalisation contribuera à élever le niveau de croissance.

Adopté lors du Conseil des ministres du 21 juillet 2010, les PNIA (Programmes nationaux d’investissements agricoles) en Côte d’Ivoire font l’objet d’une attention particulière de la part des parties prenantes (Gouvernement, société civile, secteur privé, Organisations professionnelles agricoles, CEDEAO, Union Africaine, Partenaires techniques et financiers). La signature depuis le 27 juillet 2010 du pacte national ouvre la phase de mise en œuvre opérationnelle. L’ambition des pouvoirs publics à travers les PNIA est de créer et entretenir une nouvelle dynamique de croissance et de développement durable du secteur agricole (secteur agro-sylvo-pastoral), dans la perspective d’une réduction de moitié de la pauvreté à l’horizon 2015 (en comparaison de son niveau de 1993). Pour tenir compte des priorités en matière agricole, sept (7) axes stratégiques ont été définis. Ceux-ci visent à améliorer la productivité et la compétitivité des productions agricoles, développer les filières, améliorer la gouvernance du secteur agricole, renforcer les capacités des parties prenantes, renforcer les activités des filières pêche et aquaculture, gérer de façon durable les productions animales, renforcer les activités des filières bois et ressources forestières. Pour la réalisation d’un tel ambitieux programme à dimension régionale, l’Etat de Côte d’Ivoire attend du secteur privé, une mobilisation de près de 2000 milliards de FCFA. Une réunion est même en vue afin de sensibiliser les acteurs du bien-fondé du PNIA. La mise en œuvre cohérente de ces programmes devra permettre d’atteindre l’objectif minimum de croissance du PIB agricole de 6% par an... C’est en 2003 à Maputo (Mozambique) que des dirigeants africains ont nourri l’idée de la mise sur pied du Programme Détaillé pour le Développement de l'Agriculture Africaine (PDDAA).

Le PDDAA conçu à l’initiative du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique) se positionne comme le véhicule idéal pour la réalisation de l’OMD1 (réduire de 50% de la pauvreté et la faim entre 1990 et 2015). Les dirigeants africains ont été confortés dans leur position à la suite des «émeutes de la faim» qui ont secoué le continent en 2007-2008.

(Avec Ministère de l’Agriculture)

13:12 Écrit par innovationcotedivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.