topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

11 octobre 2012

Êtes-vous prêt à être votre propre patron?

innovation 2.jpgpatron.jpgAujourd’hui, l’entrepreneuriat est devenu un outil de développement pour de nombreux pays dans le monde ; surtout en Afrique. Beaucoup de personnes s’engagent dans la création d’entreprise pour réaliser leurs rêves professionnels par la création de petites entreprises.
En fait, les petites entreprises représentent une part importante des employeurs dans ces pays et sont gérés par des professionnels indépendants.
Si vous souhaitez rejoindre les rangs des propriétaires de petites entreprises, posez-vous ces cinq questions pour voir si vous aviez ce qu'il faut.

1. Êtes-vous résolus?

Le chemin de la réussite entrepreneuriale peut être long. Selon les résultats d’une étude, plus de la moitié des petites entreprises échouent dans les cinq ans, pour une variété de raisons.

Il est important d'être attaché à la réussite et la pérennité de votre entreprise.

Il peut y avoir des pièges et problèmes en cours de route, mais si vous êtes décidé à maintenir le cap, vos chances de succès augmenteront considérablement.

2. Vous êtes audacieux?

Lorsque vous êtes en affaires pour vous-même, vous avez à vous vendre. Il n'y a pas de place pour la douceur quand vous êtes un entrepreneur.

Si vous ne pensez pas que vous pouvez parler de votre entreprise à des clients potentiels, pas la peine de créer une entreprise.

3. Êtes-vous discipliné?

Vous aviez peut être réalisé de grands exploits à votre dernier emploi, avec un superviseur muni d’un fouet et aviez établi des attentes claires.

Mais serez-vous en mesure de recueillir les mêmes résultats lorsque vous travaillerez de manière indépendante?
Évaluez votre niveau d'auto-discipline et l'organisation avant d'entreprendre un projet solo.

4. Êtes-vous financièrement sécurisé?

De nombreuses entreprises (mais pas tous) ne sont pas immédiatement rentables.
Si vous manquez de fonds, un pécule, le soutien financier d'un partenaire ou conjoint, ou d'un autre moyen de générer un salaire, ce n'est pas forcément le meilleur moment pour voler de vos propres ailles.

Chercher des investisseurs ou des prêts aux petites entreprises afin d'avoir un soutien.
Cherchez un emploi à temps partiel pour compléter vos revenus et la croissance de votre entreprise au-delà de ses premiers jours.

Si vous n'êtes pas réaliste quant à vos besoins financiers, votre entreprise n'aura pas une chance réaliste de succès.

5. Etes vous expérimenté ?

Le manque d'expérience et de connaissances sur les pratiques commerciales spécifiques sont deux des raisons pour qu’une nouvelle entreprise échoue peu de temps après sa création.

Assurez-vous que vous avez le savoir-faire et une expérience pratique pour faire fonctionner l'entreprise que vous envisagez.

Si vous ouvrez un petit magasin, vos chances de succès augmenteront si vous avez effectivement travaillé dans un petit magasin, de préférence en gestion.
L'amour du produit que vous vendez n'est pas suffisant, vous avez besoin de comprendre tous les aspects des opérations :
• De la paie,
• Les impôts,
• Le marketing,
• La distribution,
• L’assurance,
• Les relations clients
avant l'ouverture de votre entreprise.

De la même manière vous apprenez lorsque vous commencez un emploi de cette même manière vous devriez apprendre lorsque vous démarrez une entreprise. C’est une recette pour éviter le désastre et l'échec.

Les commentaires sont fermés.