topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

25 mars 2013

Environnement des affaires : les objectifs de eRegulations Côte d'Ivoire

affaires.jpg

Dans le cadre de la facilitation de l’environnement des affaires, il a été mis en place en novembre 2011 en Côte d’Ivoire, le projet eRegulations Côte d’Ivoire.
Le projet eRegulations Côte d’Ivoire, destiné :
- aux investisseurs nationaux et étrangers ;
- aux administrations nationales ;
- aux gouvernements nationaux.

a pour objectif de contribuer à :

Lire la suite

09:47 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Côte d'Ivoire, Entrepreneurs en action, Espace Chefs d'entreprise, Esprit économique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

11 mars 2013

Le premier ministre s’imprègne des réalités de six entreprises industrielles

duncan-zi.jpg

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a visité samedi six entreprises de la zone industrielle de Yopougon (Abidjan), en vue de s’imprégner de leur réalités, mais surtout d’envisager des mesures gouvernementales pouvant les aider à mener à bien leurs activités.

"L’objectif de cette visite c’est de voir sur le terrain comment les choses se passent. Comme vous le savez, il y a beaucoup de dossiers que nous recevons ; entre un dossier et les réalités du terrain, il y a des différences. Donc, il est essentiel que nous allions sur le terrain pour voir concrètement ce qu’il en est", a déclaré, au terme de cette visite de terrain, M. Duncan qui était à cette accompagné du ministre de l’Industrie, Jean-Claude Brou.

Le Premier ministre a successivement visité Cargill, le chantier de la cimenterie marocaine CIMAF, et les entreprises du groupe Eurofind notamment les Aciéries de Côte d’Ivoire, Brasserie Ivoirienne, SOTACI et Eurolait.

Concernant le groupe Cargill qui est une unité importante dans la transformation du cacao, " nous avons noté que leur capacité de production est passée de 60.000 tonnes à 120.000 tonnes. L’objectif du Président de la République (Alassane Ouattara) est de faire transformer la moitié de la production locale sur place pour que la valeur ajouté soit importante et que l’emploi suive. C’est ce que nous avons dit à nos amis de Cargill de manière à ce qu’il y ait progressivement une transformation d’abord au niveau des quantités qui augmentent, et une progression de la transformation vers le chocolat", a-t-il dit.

Sur les chantiers du marocain CIMAF, Daniel Kablan Duncan a insisté auprès des dirigeants de cette entreprise qui entrera en phase de production dès août prochain, et générera 1000 emplois directs, que leur implantation sur le marché ivoirien puisse faire jouer le jeu de la concurrence pour que le prix du ciment baisse.

Il a salué et félicité les patrons d’Eurofind pour leur grand intérêt pour la Côte d’Ivoire, et a promis que des mesures seront prises pour empêcher l’exportation frauduleuse de ferraillesqui se pousuit malgré son interdiction, pour permettre aux Aciéries de Côte d’Ivoire de disposer en permanence de matières premières, et protéger les emplois de ses agents.

11:38 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Côte d'Ivoire, Espace Chefs d'entreprise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

01 mars 2013

Les avantages du nouveau Code des investissements présentés aux associations professionnelles

inverst.jpg

Depuis novembre 2012, un nouveau Code des investissements est entré en vigueur en Côte d’Ivoire, en remplacement de l’ancien datant de 1995. Pour divulguer les avantages de ce nouveau code, le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a rencontré les Chambres consulaires de Commerce, les associations et organisations professionnelles, le mercredi 27 février 2013, au Centre de conférence du ministère des Affaires étrangères du Plateau. Sandrine Tegnan, directrice du guichet unique a rappelé les conditions d’éligibilité au nouveau Code des investissements. ‘’Sont éligibles tous les secteurs à l’exception des bâtiments à usage non industriel, du commerce et des services bancaires’’, a précisé la directrice. En outre, elle a fait cas des avantages liés aux zones d’activités. La zone A concerne le District d’Abidjan, et la zone B concerne les agglomérations où la population est supérieure à 60.000 habitants en dehors d’Abidjan. Enfin la zone C concerne les agglomérations dont la population avoisine 60.000 habitants. Les exonérations ont cours sur le bénéfice industriel et commercial (BIC), le bénéfice non commercial (BNC), le bénéfice agricole (BA) et la contribution des patentes et licences, respectivement sur 5 ; 8 et 15 ans selon les zones. Autre avantage selon Mme Tegnan, c’est la réduction du seuil d’investissement, qui passe de 500 millions FCFA à 200 millions FCFA pour les entreprises et 70 millions pour les PME dont le seuil est inférieur, et de 2 milliards FCFA à 1 milliard FCFA pour les entreprises. Quant aux PME, elles pourront injecter jusqu’à 200 millions FCFA dans leurs affaires. La directrice du guichet unique a aussi donné des indications sur le délai de délivrance de l’agrément à l’investissement qui passe de 35 à 21 jours.

16:59 Écrit par innovationcotedivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |