topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

22 avril 2013

Côte d’Ivoire: appel pour un nouveau code minier plus attractif

1277133089728.JPG

Le code minier de Côte d’Ivoire, objet de vives discussions entre le gouvernement et les industriels, devrait être révisé pour attirer plus d’investisseurs, a estimé lundi à Abidjan le directeur de la société exploitant la plus importante mine d’or du pays. "Le code minier qui existe est bon mais a besoin d’être amélioré, sur le plan de la gestion de l’environnement et de la responsabilité sociétale", a déclaré à l’AFP Dennis Marc Bristow, directeur général de Randgold Resources.

La compagnie, détenue majoritairement par des capitaux américains, exploite depuis 2011 la mine de Tongon (630 km au nord d’Abidjan), principal site minier en activité du pays. Ses réserves sont évaluées à plus de 90 tonnes d’or.

Lire la suite

19:07 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Afrique, Côte d'Ivoire, Espace Chefs d'entreprise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

19 avril 2013

L’édition 2013 de Cgeci Academy lancée

cgci2.jpg

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) a lancé l’édition 2013 du forum économique annuel intitulée « Cgci Academy» par une conférence de presse, ce Jeudi 11 avril 2013, à son siège.
Articulé autour du thème : «Entreprendre en affaires», Cgeci Academy 2013 veut traduire l’engagement du patronat ivoirien en faveur de l’entrepreneuriat. La rencontre qui va se tenir du 16 au 17 mai 2013 au Sofitel Hôtel Ivoire, Abidjan-Cocody, va permettre aux hommes d’affaires chevronnés, mais aussi des plus jeunes, de partager leurs expériences avec les participants, a indiqué, le 1er vice-président de la Cgeci, par ailleurs Président
du comité scientifique, M. Bernard N’Doumi, principal animateurs de la conférence de presse. L’objectif final étant de permettre aux futurs hommes d’affaires de découvrir les réalités de ce monde. « Réussir dans l’investissement n’est pas seulement une question de financement, c’est aussi et surtout un savoir-faire qui s’apprend », a soutenu Bernard N’Doumi. Précisant la pensée de son vice-président, le directeur général de la Cgeci, Ouattara Lakoun, a souligné qu’on «peut partir d’un fonds X, dans l’optique d’arriver à le démultiplier, et atteindre un résultat positif ; c’est à ce niveau qu’intervient le savoirfaire que la Cgeci se propose de véhiculer». Par ailleurs, Cgeci academy, ambitionne ‘‘d’inoculer’’ le virus de l’entrepreneuriat aux jeunes ». Ce faisant, le patronat espère contribuer à réduire le nombre de chômeurs dans le pays. Lequel a atteint un seuil critique : entre quatre et cinq millions de chômeurs recensés dans « Côte d’Ivoire 2040 », l’étude prospective menée par le patronat ivoirien.

10:50 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

08 avril 2013

Opportunités : Le marché américain va s’ouvrir de plus en plus au marché ivoirien

abidjan.jpg

Après son éligibilité à l’Agoa (African growth and opportunity act), la Côte d’Ivoire vient d’obtenir le visa douanier. Cette proclamation, approuvée par le président américain Barack Obama, a été officiellement effectuée récemment, par l’Ambassadeur Ron Kirk, Représentant Spécial du chef de l’Etat américain pour le Commerce. C’est donc une grande opportunité pour les entreprises ivoiriennes qui pourront désormais commercer facilement avec cette partie du continent. Mieux, un sésame pour permettre aux entreprises ivoiriennes d’accéder au marché américain. En effet, il importe de savoir que pour exporter des produits textiles et articles vestimentaires sur le marché américain, les pays africains éligibles à l’AGOA doivent obtenir de l’administration américaine le visa douanier. C’est une disposition qui confirme que l’administration ivoirienne (y compris la douane ivoirienne) a mis en place un dispositif institutionnel qui certifie que les produits textiles ivoiriens respectent les normes fixées par les Etats-Unis. Ce qui empêche par ailleurs le transbordement illicite des produits textiles et articles vestimentaires en provenance de pays tiers sur le marché américain. Tous ces résultats, à mettre à l’actif des autorités ivoiriennes, sont le fruit de la perspicacité et des actions menées par M. Guy M'Bengue, Directeur Général de l'APEX-CI, Président du Comité Technique de la Commission Agoa.

20:49 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Afrique, Amérique, Côte d'Ivoire, Esprit économique, Opportunités | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |