topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

09 mai 2013

Jean Kacou Diagou : « Pour être un bon entrepreneur il faut savoir prendre des risques »

diagou.jpg

En prélude à la deuxième Edition du forum économique de la CGECI, dénommé ‘‘CGECI ACADEMY’’ qui se tiendra les 16 et 17 Mai 2013 à l’Hôtel Ivoire sur le thème « entreprendre en affaires », le Président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), M. Jean Kacou DIAGOU, était l’invité du ‘‘presse club’’ de l’UNJCI (Union Nationale des Journalistes de Côte d’ Ivoire) se Mercredi 08 Mai 2013 à Hôtel Pullman. Face à la presse, le Président DIAGOU a donné les motivations de ce forum, tout en élucidant l’ensemble des questions liées à l’emploi en Côte d’ivoire. Selon le Président de la CGECI, la Côte d’Ivoire dispose de cadres compétents dans tous les domaines, néanmoins, il faut aller plus loin pour que les cadres et les jeunes puissent se lancer dans l’entrepreneuriat. Et c’est ce que la « CGECI ACADEMY » se propose de propulser. il s’agiradonc de montrer comment réussir dans la création d’entreprise en écoutant ceux qui y sont déjà et qui sont aujourd’hui des exemples. Les questions relatives à l’adéquation formation-emploi, l’environnement des affaires, le financement, le fonds de garantie, les secteurs où investir, l’allégement des procédures de création d’entreprise, etc, ont été abordées.

En Côte d’Ivoire, dira le conférencier, tous les secteurs sont porteurs en matière d’investissement, l’agriculture à elle seule peut résorber les 4 à 5 millions de chômeurs. Il faut pour cela inculquer la culture de l’entrepreneuriat aux jeunes vivants en Côte d’ivoire. Au niveau de la formation, la CGECI travail avec le gouvernement pour la prise en compte des besoins des entreprises. Le Président DIAGOU a également abordé le point relatif à la mise en place d’un fonds de garantie. Il a indiqué que ce fonds répondra en partie au problème récurrent de financement des PME/PMI. Faut-il que ces derniers soit sérieux et présentent une comptabilité fiable. L’amélioration de l’environnement des affaires n’a pas été occultée. Sur ce point le Président Jean Kacou DIAGOU a estimé que cet environnement s’améliore puisque le gouvernement actuel écoute le secteur privé, et la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire en particulier. Une commission dont fait partie la CGECI a été mise en place pour faire les reformes nécessaires à l’amélioration de l’environnement des affaires afin que dans les deux années à venir nous puissions être parmi les mieux classés. Dira-t-il. Il est à noter que le Directeur Général de la CGECI, M. OUATTARA Lakoun, ainsi que Dr TRAORE Bakary, président de la commission Gouvernance, Ethique et Responsabilité Sociétale de la CGECI sont intervenus sur différents points techniques. M. OUATTARA Lakoun a expliqué notamment le bien-fondé de la création du bureau crédit qui permettra de retracer l’historique des emprunteurs et facilité par la même occasion, les prêts à ceux qui se sont bien comporté. Il a rappelé la réduction des droits de création d’entreprise (de 700 000 à 200 000 Fcfa), ainsi que les avantages du Business Angel. Au niveau du mauvais classement du pays en matière de Gouvernance, Dr Traoré Bakary a expliqué que les derniers classements en date prenaient en compte la période de crise de 2010-2012. Par conséquents les prochains pourront mieux situer la place de la Côte d’Ivoire.

15:24 Écrit par innovationcotedivoire dans Côte d'Ivoire, Entrepreneurs en action, Espace Chefs d'entreprise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.