topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

14 mai 2013

Vaste campagne de sensibilisation sur la relance de la production agricole vivrière en Côte d’ivoire

vivriers.jpg

Le ministère ivoirien de l’Agriculture entreprendra dès mercredi une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur la relance de la production agricole vivrière dans les régions du centre, du nord et du nord-est sévèrement éprouvées par la crise militaro-politique ouverte en 2002 avec la rébellion armée installée jusqu’en 2010 dans la moitié nord de la Côte d’Ivoire.

Selon une note d’information du ministère de l’Agriculture, la campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation lancée officiellement le 15 décembre 2012 à Bouaké et ciblant le riz irrigué, le maïs et les produits maraîchers.

Le projet est censé participer à la relance de la production agricole, notamment du secteur vivrier, dans les 12 départements des zones concernées avec pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale et de stimuler la croissance économique dans les régions ciblées.

Pendant trois semaines, les services compétents du ministère de l’Agriculture vont sillonner les régions à la rencontre des autorités administratives, politiques et coutumières, des producteurs et leurs organisations, des jeunes sans emploi, des ex- combattants ainsi que de tous les partenaires de terrain, notamment les structures d’aide à la production et à la commercialisation, capables de mettre à profit les opportunités offertes par le projet.

"De manière spécifique, il s’agira d’informer sur les objectifs, les domaines d’intervention et la stratégie de mise en œuvre du projet, de faciliter le recueil des besoins d’appui exprimés par les producteurs et leurs organisations professionnelles en vue du ciblage des bénéficiaires du projet et de la structuration de la demande", précise le communiqué du ministère de l’Agriculture.

La rébellion armée qui a coupé littéralement la Côte d’Ivoire en deux pendant près d’une décennie a détruit le capital de production des populations rurales et aggravé l’insécurité alimentaire dans la moitié nord du pays sous son contrôle.

16:33 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Côte d'Ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.