topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21 janvier 2014

UNE SOLUTION GRATUITE POUR RÉDIGER UN BUSINESS PLAN

Business-plan.jpg

Creer-mon-business-plan.fr est une solution en ligne gratuite permettant de rédiger facilement un business plan, et ainsi, évaluer la viabilité de son projet d'entreprise.
La rédaction d’un business plan est une épreuve souvent difficile par manque d’accompagnement et d’outils. Il est pourtant primordial de réaliser un business plan afin de définir la viabilité d’un projet.

La vidéo suivante présente le site :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=M4stewrRYpU


Limousin Expansion, l’Agence Régionale de Développement Économique du Limousin, à conçu Creer-mon-business-plan.fr, une solution en ligne gratuite permettant de rédiger facilement un business plan.

Lire la suite

10:42 Écrit par innovationcotedivoire dans Bon plan, Outils | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

19 novembre 2012

25 conseils pratiques aux entrepreneurs pour réussir leur business

réseau clan zede 6.jpg

11 experts ont participé à la conception du livre blanc de Didaxis Group (un réseau de plus de 2500 experts et consultants) intitulé : « Paroles d'experts : 25 conseils pratiques d'entrepreneurs pour réussir son business »

Nous vous proposons ces 25 conseils pratiques qui sont des éléments incontournables à prendre en compte par les futurs entrepreneurs.

Lire la suite

07 novembre 2012

Etude de marché : son utilité pour le chef d'entreprise

pme.jpg

Qu'est-ce qu'un marché ?
C'est le lieu (l'environnement) dans lequel va évoluer l'entreprise et où se rencontrent l'offre et la demande d'un bien ou d'un service, c'est à dire principalement les clients potentiels et la concurrence.


Un marché peut-être :  national,  régional,  saisonnier,  concentré,  diffus,  captif,  fermé,
 ambulant...

Lire la suite

15:29 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Afrique, Bon plan, Entrepreneurs en action, Espace Chefs d'entreprise, Esprit économique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

06 novembre 2012

Appel à projets pour le Dreamstorming solidaire

dreem.png

Vous lancez un projet d'entrepreneuriat social ?
Vous voulez agir pour plus de solidarité, pour lutter contre les exclusions, pour un développement durable ?

Vous avez sûrement besoin de "tester" votre concept, de conseils d'experts, de contacts... Alors envoyez une présentation de vos projets avant le 9 novembre prochain à l'adresse suivante pour avoir la chance de participer à la sixième édition du Dreamstorming solidaire : tsorrentino@ashoka.org

Cette présentation synthétique doit comprendre des éléments sur :

 Le concept général
 Le modèle économique
 L'impact social
 L'état d'avancement du projet, les différentes démarches mises en œuvre ou à venir
 Les problématiques de développement et toutes les difficultés auxquelles vous êtes confrontés

Un jury composé de représentants d'Ashoka et du Groupe SOS sélectionnera les projets qui participeront au prochain Dreamstorming solidaire.

Mardi 22 janvier 2013, le Groupe SOS, Ashoka et Accenture organisent un nouveau Dreamstorming solidaire.

Parce que se lancer dans l'entrepreneuriat social, c'est se confronter à une myriade de questions, nous invitons des "jeunes pousses" de l'entrepreneuriat social à échanger pendant 2 heures avec des entrepreneurs sociaux confirmés, des consultants spécialistes en marketing/communication/management/comptabilité-finances/droit, et toute personne en capacité d'apporter son expertise aux projets sélectionnés. Ensemble, ces experts tenteront de lever les derniers freins à l'émergence ou au développement de votre projet, et vous fourniront conseils et contacts pour avancer dans le bon sens.

Aider une jeune pousse à planter la graine de son entreprise sociale

Dans un second temps, les "jeunes pousses" pourront se confronter au public, à ses questions et ses encouragements, mais aussi à un panel d'experts en accompagnement de projets sociaux. Avis sur le concept initial du projet, sur son caractère innovant, conseils, mais aussi remises en cause sur certains points... Le panel d'experts en accompagnement de projets passera au crible les futures entreprises sociales.
Promesses de financement, mécénat de compétence, nouveaux partenaires, nouvelles idées...
Lors de ses précédentes éditions, le Dreamstorming solidaire a apporté un nouvel élan aux projets de nos jeunes pousses de l'entrepreneuriat social.
Contact Ashoka : Thomas Sorrentino : tsorrentino@ashoka.org

17 octobre 2012

Environnement des affaires : L’attractivité de la Côte d’Ivoire présentée aux Français

innovation 2.jpgPLATEAUX.jpgPublié le mercredi 17 octobre 2012 | L'intelligent d'Abidjan
En marge du 1er forum d’affaires franco-ivoirien qui se tient à Abidjan du 15 au 16 octobre 2012, s’est déroulé le lundi 15 Octobre un atelier autour du thème : ‘’Environnement des affaires et code des investissements en Côte d’Ivoire’’. Cet atelier organisé par le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) avait pour intervenants le directeur général du CEPICI, Esmel Essis Emmanuel, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), Jean-Louis Billon, le directeur général de l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP), Non Karna Coulibaly, le président du Tribunal du commerce, François Komoin et le président de la Cour d’arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI), Tall Yacouba. Chacun dans son domaine d’activités a expliqué aux représentants de la centaine d’entreprises françaises présentes à ce forum les opportunités de l’investissement en terre ivoirienne. Esmel Essis Emmanuel, a pour sa part, présenté le nouveau code d’investissements qui remplacera celui de 1995 (ndlr : le code a été créé par ordonnance, reste la signature du décret pour le rendre opérationnel). Il a, en outre, évoqué les avantages et aussi les obligations de ce nouveau code aux investisseurs étrangers. Jean-Louis Billon, a présenté la chambre consulaire privée qui appuie, conseille et forme les entreprises. Il a indiqué que toutes les entreprises privées installées en Côte d’Ivoire sont de facto membres de la Chambre. Le président de la CCI a souligné que le climat des affaires s’est fortement amélioré au cours de ces 12 derniers mois. ‘’La Chambre a été entendue mais pas forcément écoutée par le passé’’, dira-t-il. Non Karna Coulibaly, quant à lui, a indiqué qu’avec le nouveau système des marchés publics en Côte d’Ivoire, l’Autorité est un organisme spécial et indépendant qui intervient dans le cadre de passation de marchés avec l’Etat Ivoirien. A cet effet, il a fait cette révélation : ‘’ce sont près de 80 milliards FCFA de fonds publics que l’Autorité à réussi à sauvegarder en 2 ans’’. Tall Yacouba, à son tour, a présenté la Cour d’arbitrage qui tranche les litiges commerciaux. C’est une justice privée, dira t-il. Les conflits ne sont pas réglés par les juges mais des personnes ayant une connaissance des entreprises et issues des secteurs du litige. L’arbitrage apporte l’ordre, est rapide (6 mois maximum pour le règlement), le coût est fixé à l’avance et surtout la confidentialité y règne. ‘’L’arbitrage est le symbole de la sécurisation du monde des affaires’’, conclut-il. Le président du Tribunal du commerce, François Komoin, a déclaré que la création du Tribunal du commerce répondait au besoin d’une justice compréhensive, des magistrats professionnels et spécialisés qui allient la culture juridique et celle des affaires commerciales. Au besoin de rapidité, les contentieux doivent être réglés en 3 mois sous peine de sanctions. Au besoin d’intégrité, les magistrats ont été triés sur le volet ‘’sans casserole derrière eux’’. Enfin au besoin de performance et de transparence. Les échanges qui ont suivi ont tourné autour de l’occupation anarchique des terrains industriels qui demeure ‘’un véritable cauchemar’’.

15 octobre 2012

Programme de certification "Qualité Deming"

qualitas.jpg


Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de développement des services aux entreprises et notamment au profit des PME, la CCICI vient de signer un partenariat avec le cabinet QUALITAS, spécialisé dans l’accompagnement des entreprises à la certification ISO 9001.


L’objet de ce partenariat est d’offrir l’opportunité aux PME/PMI ivoiriennes des secteurs de l’industrie, du commerce et des services dans des conditions souples et avantageuses, de renforcer leur compétitivité et leur crédibilité à travers leur adhésion à une démarche qualité de certification.

Le programme QUALITE DEMING d’accompagnement groupé des PME/PMI se présente comme une alternative aux faiblesses structurelles et organisationnelles des entreprises ivoiriennes durement éprouvées par la crise. La CCICI par conséquent, invite toutes les entreprises et singulièrement les PME/PMI à s’approprier ce programme pour se restructurer et profiter des opportunités de la relance économique qui s’annonce.

Afin d’apporter des éléments de réponse à toutes vos préoccupations relatives à ce programme, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire vous invite à prendre part à la cérémonie de présentation du programme QUALITE DEMING, le mercredi 17 octobre 2012 au siège de
l’Institution au Plateau rue des banques, de 15h 30 minutes à 17 heures, suivie d’un cocktail.

Animateur : M. FOFANA Abroulaye, Administrateur Général de QUALITAS CI.

Télécharger

Bulletin de participation http://www.cci.ci/pdfs/BULLETIN_QUALITAS.pdf

Fiche technique et programme http://www.cci.ci/pdfs/Fiche_Technique_Programme_Qualite_...

11 octobre 2012

Êtes-vous prêt à être votre propre patron?

innovation 2.jpgpatron.jpgAujourd’hui, l’entrepreneuriat est devenu un outil de développement pour de nombreux pays dans le monde ; surtout en Afrique. Beaucoup de personnes s’engagent dans la création d’entreprise pour réaliser leurs rêves professionnels par la création de petites entreprises.
En fait, les petites entreprises représentent une part importante des employeurs dans ces pays et sont gérés par des professionnels indépendants.
Si vous souhaitez rejoindre les rangs des propriétaires de petites entreprises, posez-vous ces cinq questions pour voir si vous aviez ce qu'il faut.

1. Êtes-vous résolus?

Le chemin de la réussite entrepreneuriale peut être long. Selon les résultats d’une étude, plus de la moitié des petites entreprises échouent dans les cinq ans, pour une variété de raisons.

Il est important d'être attaché à la réussite et la pérennité de votre entreprise.

Il peut y avoir des pièges et problèmes en cours de route, mais si vous êtes décidé à maintenir le cap, vos chances de succès augmenteront considérablement.

2. Vous êtes audacieux?

Lorsque vous êtes en affaires pour vous-même, vous avez à vous vendre. Il n'y a pas de place pour la douceur quand vous êtes un entrepreneur.

Si vous ne pensez pas que vous pouvez parler de votre entreprise à des clients potentiels, pas la peine de créer une entreprise.

3. Êtes-vous discipliné?

Vous aviez peut être réalisé de grands exploits à votre dernier emploi, avec un superviseur muni d’un fouet et aviez établi des attentes claires.

Mais serez-vous en mesure de recueillir les mêmes résultats lorsque vous travaillerez de manière indépendante?
Évaluez votre niveau d'auto-discipline et l'organisation avant d'entreprendre un projet solo.

4. Êtes-vous financièrement sécurisé?

De nombreuses entreprises (mais pas tous) ne sont pas immédiatement rentables.
Si vous manquez de fonds, un pécule, le soutien financier d'un partenaire ou conjoint, ou d'un autre moyen de générer un salaire, ce n'est pas forcément le meilleur moment pour voler de vos propres ailles.

Chercher des investisseurs ou des prêts aux petites entreprises afin d'avoir un soutien.
Cherchez un emploi à temps partiel pour compléter vos revenus et la croissance de votre entreprise au-delà de ses premiers jours.

Si vous n'êtes pas réaliste quant à vos besoins financiers, votre entreprise n'aura pas une chance réaliste de succès.

5. Etes vous expérimenté ?

Le manque d'expérience et de connaissances sur les pratiques commerciales spécifiques sont deux des raisons pour qu’une nouvelle entreprise échoue peu de temps après sa création.

Assurez-vous que vous avez le savoir-faire et une expérience pratique pour faire fonctionner l'entreprise que vous envisagez.

Si vous ouvrez un petit magasin, vos chances de succès augmenteront si vous avez effectivement travaillé dans un petit magasin, de préférence en gestion.
L'amour du produit que vous vendez n'est pas suffisant, vous avez besoin de comprendre tous les aspects des opérations :
• De la paie,
• Les impôts,
• Le marketing,
• La distribution,
• L’assurance,
• Les relations clients
avant l'ouverture de votre entreprise.

De la même manière vous apprenez lorsque vous commencez un emploi de cette même manière vous devriez apprendre lorsque vous démarrez une entreprise. C’est une recette pour éviter le désastre et l'échec.

13 septembre 2012

Campagne café-cacao 2012-2013 : des mesures communes pour assurer le bon déroulement

innovation 2.jpgcafé cacao.jpgEn vue d’assurer la fluidité du transport du café et du cacao pendant la campagne 2012-2013, l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT) et l’Unité de Lutte Contre le Racket (ULCR) veulent conjuguer leurs efforts. Dans cette optique, ils ont organisé conjointement une réunion de concertation le mardi dernier au siège de l’OFT avec les acteurs clés de la filière, notamment le Conseil café-cacao, les groupes Armajaro et ADM Cocoa, les Ports d’Abidjan et de San Pédro et plusieurs responsables des autres filières.

Le ministre ADAMA Coulibaly, Président du Comité de Gestion de l’OFT, Dr KOUYATE Mohamed, Secrétaire Général de la même structure et le Lieutenant KAH Toaly de l’ULCR ont tour à tour énoncé l’ensemble des mesures arrêtées de commun accord pour assurer le bon déroulement de la campagne qui s’ouvre bientôt. Ces mesures tournent pour l’essentiel autour d`un mode opératoire consistant à faire sillonner l’ensemble des axes principaux, secondaires et pistes situés à l’intérieur des périmètres territoriaux des villes à forte production comme Gagnoa, Daloa, San-Pédro, Abengourou, Man, Duékoué, Aboisso par les équipes de reconnaissance de l’OFT et de l’ULCR. Ils ont également annoncé les poursuites et les sanctions pénales qui seront infligées par les tribunaux vis-à-vis de tous ceux qui seront reconnus coupables de faits de racket pendant cette campagne. Pour cela, plusieurs numéros de téléphones ont été communiqués à l’assistance par le représentant de l’ULCR : il s’agit des N° 01 01 36 45/ 01 01 36 88/ 08 86 30 31/ 05 33 54 35. Il a également profité de cet instant pour en appeler à l’esprit civique des acteurs quant à l’usage de ceux-ci car, dira-t-il, c’est souventes fois que des personnes, nullement en règle, appellent l’Unité pour poser des problèmes de tracasseries.

La rencontre qui apparaît comme une première dans l’histoire des campagnes café –cacao a été saluée de façon unanime par les acteurs présents, qui ont souhaité son élargissement aux autres filières agricoles ainsi que la poursuite des missions de reconnaissance de l’ULCR sur les axes identifiés de concert avec eux.

21:00 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Afrique, Bon plan, Côte d'Ivoire, Entrepreneurs en action, Evènements | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |

12 septembre 2012

Des prix et des diplômes d’encouragement bientôt décernés aux jeunes entrepreneurs ivoiriens

innovation 2.jpgENTRE DEMAR.jpgC’est au cour d’un point de presse animé par le président de la Fédération des jeunes entrepreneurs de Côte d’Ivoire (FEJECI), Bruno Aka Bra, le vendredi 7 septembre 2012 à la Maison de la Presse au Plateau que la nouvelle est tombée.

A cet effet, il a situé les raisons de la tenue de la première édition du Grand Prix de la relance économique avant de présenter les 7 prix réservés aux nominés.
Ce sont :

 Le prix Eléphant décerné au plus résistant des jeunes entrepreneurs ;
 Le prix Ivoire décerné à celui qui offre le plus d’emplois ;
 Le prix Bélier décernés au meilleur taux de production ou de service croissant ;
 Le prix Antilope décerné à l’entrepreneur qui n’a pas compressé ses travailleurs;
 Le prix Cacao décerné à celui qui n’échappe pas à la fiscalité ;
 Le prix Café décerné à l’entrepreneur qui a déclaré ses travailleurs ;
et la plus grande récompense est
 Le Grand prix d’Or primant le meilleur manager.

Par ailleurs, ces 7 prix seront accompagnés par des diplômes d’encouragement le 27 septembre prochain à la Maison de la Presse.

Il a également indiqué qu’une enquête minutieuse a été menée durant trois mois par un jury expérimenté. C’est en ce sens que Dr Lucien N’Gbo, président du jury et par ailleurs ancien expert à la BAD a tenu à situer le sérieux et l’importance de l’organisation du Grand Prix de la relance économique. « Nous avons accepté de présider ce jury afin d’évaluer les jeunes entrepreneurs, car ce prix est certifié par la cellule technique du Ministère de l’Economie et des Finances. Il permettra aussi d’encourager les jeunes entrepreneurs» a-t-il fait savoir.

17 juin 2012

Compétitivité des entreprises ivoiriennes : Mise en place du Groupe de travail national (Gtnc)

innovation 2.jpgCI 1.jpgPublié le samedi 16 juin 2012 | Ministères

Le Ministère d’Etat, Ministère de l’Industrie (MEMI), vous rappelle qu'au sein du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (CCESP), il a été mis en place, par l’arrêté N° 019 du 10 mars 2009, un Groupe de Travail National (GTNC) sur la Compétitivité des entreprises ivoiriennes.

Sont membres du GTNC, les représentants du (de la):
- Ministère d’Etat, Ministère de l’Industrie ;
- Ministère des Infrastructures Economiques ;
- Ministère de la Défense ;
- Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ;
- Ministère de l’Agriculture ;
- Ministère du Commerce ;
- Ministère des Mines et de l’Energie ;
- Ministère de l’Economie et des Finances ;
- Union des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (UGECI) ;
- Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) ;
- Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME);
- Mouvement des petites et moyennes entreprises (MPME) ;
- Bourse de Sous Traitance et de Partenariat de Côte d’Ivoire (BSTP) ;
- Fédération Nationale des Industries et Services de Côte d’Ivoire (FNISCI).

Le GTNC est présidé par le Ministère de l’Etat, Ministère de l’Industrie.
L’Union Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (UGECI) en assure le secrétariat.

Le GTNC a pour mission d’élaborer les stratégies et mécanismes en vue de l’amélioration de la compétitivité des entreprises ivoiriennes.

Depuis sa mise en place, un plan d’actions orientant les activités du groupe a été élaboré et porte sur :
- la fluidité de la circulation des marchandises en Côte d’Ivoire ;
- la consolidation du marché intérieur de la Côte d’Ivoire ;
- l’intégration commerciale et accords commerciaux ;
- la qualité de l’emploi et de la formation ;
- la qualité et coûts des facteurs ;
- l’environnement juridique et institutionnel des affaires.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter le Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (CCESP) aux numéros verts 800 000 70 et 141.

Mariam FADIGA
Secrétaire Technique

29 mai 2012

STRATÉGIES DE MARKETING OFFLINE POUR VOTRE ENTREPRISE

innovation 2.jpgimagesoffline 2.jpgLa communication offline est-elle d'actualité dans un contexte où Internet a atteint son apogée ?
Littéralement, le mot offline de signe « ce qui n’est pas en ligne ». Par opposition à ce qui est transmis par Internet ou les mobiles (on line).

Le marketing offline désigne donc l’ensemble des techniques marketings utilisés en dehors d’Internet. Le marketing offline peut être parfois considéré comme le marketing traditionnel.

Aujourd'hui, malgré le développement d'Internet, un grand nombre d'entreprises utilisent quasiment tous le marketing online et offline.

Pour les entreprises qui ont choisi le marketing offline, voici quelques stratégies qui pourront vous aider à faire la promotion de votre entreprise, de vos services ou de vos produits.

offline 3.jpgPourquoi faire de la communication offline ?
Si vous ne faites que de la communication en ligne, alors vous perdez des clients et des prospects que vous pourriez atteindre facilement en menant des actions plus concrètes.

Et même si votre activité se déroule exclusivement sur Internet (e-commerce, affiliation…), vous auriez tort de vous priver d’un canal de communication qui va avoir un impact positif sur votre chiffre d’affaires…sans être forcément très coûteux.

Quels supports de communication offline utiliser ?
Il y en a une grande quantité ! Si vous avez un petit budget, jouez sur la proximité et sur le relationnel en :
• glissant vos cartes de visite et en appliquant le système du follow-up
• créant des campagnes de street marketing inventives
• communiquant sur votre entreprise, même indirectement, lors d’événements (vêtement aux couleurs de votre entreprise…)
• organisant des partenariats avec des boutiques traditionnelles, complémentaires à votre activité
• contactant la presse locale pour leur proposer de faire un article gratuit sur votre activité et en ayant la même démarche auprès des radios locales : même si ces médias sont a priori plus « petits », ils sont très lus et très écoutés !
• faisant de la publicité lors de chacun de vos déplacements grâce au marquage de véhicules : votre voiture ou votre utilitaire, celle de votre conjoint… sont des panneaux d’affichage mobiles à exploiter !

offline 1.jpgUn exemple de marketing offline qui a très bien fonctionné
A Bratislava, en Slovaquie, il y a une école de tir à l’arc qui s’appelle le Slovak Archery Club. Sa problématique était exactement la même que la vôtre : elle voulait se faire connaître mais en dépensant le moins possible.
Alors elle a eu une idée originale et très accrocheuse : sur toute les têtes des statues de la ville, les gérants du club ont déposé une magnifique pomme rouge. Et sur la pomme, ils ont mis un autocollant avec les coordonnées de leur école. Intrigués par la présence de ces curieuses pommes, les gens n’ont pas manqué de regarder les étiquettes…
Avec cette simple action qui fait l’association pomme/tir grâce à la très populaire histoire de Guillaume Tell, l’école de tir s’est fait connaître des habitants de la ville….mais pas seulement ! Le succès de cette campagne traditionnelle n’a pas manqué d’être relayée en ligne et d’obtenir ensuite un véritable buzz sur internet.

20:52 Écrit par innovationcotedivoire dans Actualités, Bon plan, Côte d'Ivoire, Entrepreneurs en action, Espace Chefs d'entreprise | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it! |  Imprimer | | |